Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Salafiyyah, c'est l'Islam Authentique

L'Islam authentique est fondé sur le Coran et la Sounnah selon la Compréhension des Pieux Prédécesseurs

Publié par Abou 'Othman sur
Publié dans : #Histoire, #Andalousie, #Poème, #Djihad, #Espagne

Poème intitulé « Thrène* de l’Andalousie » (en arabe : « رثاء الأندلس »), mais également « Thrène de Séville », il fut composé par Abou al-Baqaa ar-Roundi, poète andalou (601 H./1204 G. - 684 H./1285 G.) suite à la perte des grandes villes d’al-Andalous au VIIe siècle hégirien (XIIIe siècle grégorien), tombées aux mains des armées de Ferdinand III de Castille et de Jacques Ier d’Aragon.
 

Dans ce poème, il est notamment fait référence aux villes suivantes :

Valence (Balansiyyah) : tombée en 636 H. (1238 G.)
Murcie (Moursiyyah) : tombée en 640 H. (1243 G.)
Jaén (Djaiyyan) : tombée en 643 H. (1246 G.)
Xàtiva (Shatibah) : tombée en 644 H. (1247 G.)
Séville (Ishbiliyyah, littéralement Homs**) : tombée en 646 H. (1248 G.)

* Un thrène est une oraison funèbre, une déclaration à l'occasion de funérailles. Ici, il faut comprendre que le poète fait référence à la mort d'al-Andalous sous les coups des Nazaréens ("chrétiens").

** Séville était appelée Homs, du nom de la ville syrienne parce que la garnison qui l’occupait était composée de Syriens originaires de Homs.

 

Source : www.cdlm.revues.org

L'expansion des différents royaumes nazaréens à cette époque

L'expansion des différents royaumes nazaréens à cette époque

Al-Hamra, sur les hauteurs de Grenade

Al-Hamra, sur les hauteurs de Grenade

À propos

La Salafiyyah, c'est l'Islam Authentique

“Blog salafi traitant de sujets en lien avec la Religion, l'Histoire et les relations internationales.”

Rédigé par Abou 'Othman

Articles récents

Hébergé par Overblog

Tweets de @LaSalafiyyah
Tweets de @Tarikh_Islam_Fr